SAINT-MAURICE-SUR-MOSELLE
Village Touristique des Hautes Vosges
SAINT-MAURICE-SUR-MOSELLE
Village Touristique des Hautes Vosges
SAINT-MAURICE-SUR-MOSELLE
Village Touristique des Hautes Vosges
SAINT-MAURICE-SUR-MOSELLE
Village Touristique des Hautes Vosges
SAINT-MAURICE-SUR-MOSELLE
Village Touristique des Hautes Vosges
SAINT-MAURICE-SUR-MOSELLE
Village Touristique des Hautes Vosges
SAINT-MAURICE-SUR-MOSELLE
Village Touristique des Hautes Vosges
SAINT-MAURICE-SUR-MOSELLE
Village Touristique des Hautes Vosges
SAINT-MAURICE-SUR-MOSELLE
Village Touristique des Hautes Vosges
SAINT-MAURICE-SUR-MOSELLE
Village Touristique des Hautes Vosges
SAINT-MAURICE-SUR-MOSELLE
Village Touristique des Hautes Vosges
SAINT-MAURICE-SUR-MOSELLE
Village Touristique des Hautes Vosges
SAINT-MAURICE-SUR-MOSELLE
Village Touristique des Hautes Vosges
SAINT-MAURICE-SUR-MOSELLE
Village Touristique des Hautes Vosges
SAINT-MAURICE-SUR-MOSELLE
Village Touristique des Hautes Vosges
SAINT-MAURICE-SUR-MOSELLE
Village Touristique des Hautes Vosges
SAINT-MAURICE-SUR-MOSELLE
Village Touristique des Hautes Vosges
SAINT-MAURICE-SUR-MOSELLE
Village Touristique des Hautes Vosges
SAINT-MAURICE-SUR-MOSELLE
Village Touristique des Hautes Vosges
SAINT-MAURICE-SUR-MOSELLE
Village Touristique des Hautes Vosges
SAINT-MAURICE-SUR-MOSELLE
Village Touristique des Hautes Vosges
/ Le mot de la minorité

En 2020, Pierre Pelot écrivait «Le désert (médical) avance». Il a avancé et nous a engloutis. La question est
aujourd’hui cruciale. Il est à présent facile de se reposer sur tel ou tel organisme. Nous avions dans notre
programme la volonté d’attirer des médecins par le biais du salariat. Des communes plus petites l’ont fait,
certaines avec 2 médecins, alors pourquoi serait ce irréalisable, selon monsieur le Maire ? Une loi a, entre
temps, renforcé ce droit et permis aux maisons de santé de salarier directement des médecins et professions
para médicales.
Dès la constitution des commissions communales mi-2020 nous avons sollicité le Maire en conseil municipal
afin de prévoir une commission «médicale», dans le but de régler ce souci, qui existe depuis le départ de la
remplaçante du Dr Jupin (voir même avant). Il nous a répondu qu’il s’occuperait personnellement de la chose.
Dont acte !
Deux ans que nous n’avons pas été contactés afin de réfléchir ensemble à la chose! Lors de l’assemblée
générale de l’Ademath qui défend nos hôpitaux et notre médecine de proximité, le Maire était absent, alors
que 10% des présents à cette assemblée générale étaient Fremis !
En 2021 et 2022, j’ai (D. KUNTZ) rencontré plusieurs médecins de la vallée et discuté de ce problème, leur
indiquant aussi mon soutien au Dr Amoghly qui faisait son possible pour être présent pour ses patients et faire
au mieux dans un contexte difficile, tout en exprimant mes craintes quand à son éventuel départ. Nous tenons
ici à le remercier d’avoir assuré les soins jusqu’à cette année et à lui souhaiter une bonne continuation.
Il nous faut à présent montrer notre soutien et notre volonté d’accueillir des nouveaux médecins, des projets
d’initiatives privées sont en cours de réflexion, et toutes les bonnes âmes citoyennes sont les bienvenues afin
de trouver ensemble la solution. Réunissons-nous pour en parler.
Vos Conseillers Emilie AUBERT & Damien KUNTZ contact@fremis.f